Plus de mobilité et de collaboration pour les intranets en 2014

Comme chaque année, le cabinet Arctus nous propose les résultats de son Observatoire de l’Intranet. Un sacré travail, puisque cet observatoire existe depuis 15 ans. L’édition 2014 a été réalisée sur la base d’une enquête menée auprès de 474 entreprises, dont 21 du CAC40, pour un total de 8,35 M de salariés concernés : Les résultats de l’édition 2014 de l’Observatoire de l’intranet sont disponibles.

Sans surprise, cette étude nous apprend que les outils et pratiques collaboratives progressent lentement, donc grosso modo la même chose que l’année passée. Ceci étant dit, le document proposé par Actus fait ressortir les grandes tendances suivantes :

  • Les intranets sont de plus en plus unifiés et étendent leur périmètre fonctionnel (lire à ce sujet ma définition de l’intranet 2.0) ;
  • Les espaces collaboratifs se généralisent et deviennent de lieux de travail ;
  • Les RSE sont largement sous-exploités pour des raisons techniques ou organisationnelles ;
  • L’accès distant à l’intranet se généralise, de même que la consultation à travers des terminaux mobiles ;
  • Le numérique se diffuse dans tous les métiers de l’entreprise.

Donc au final, le bilan est plutôt bon, même si le rythme d’adoption est toujours aussi lent.

Je vous propose maintenant une synthèse des faits les plus de cette étude, à commencer par les pratiques d’information et de communication :

  • 64% des entreprises exploitent un intranet unifié ;
  • Les métiers qui publient le plus sont la communication et les RH, le marketing est loi derrière ;

    tt
    Comparaison du volume de publication des métiers
  • Les informations disponibles concernent surtout l’actualité de l’entreprise, les ressources humaines, les procédures… Les tableaux de bord, la veille et les informations sur les clients sont en dernière position !

    Comparaison des types d'information disponibles
    Comparaison des types d’information disponibles
  • Les contenus sont essentiellement textuels (95%), avec encore beaucoup de documents (97%), mais des formats qui se diversifient (59% de vidéo) ;
  • La gouvernance se renforce (48% de procédures de validation), mais pas forcément la planification (22% utilisent un calendrier éditorial).

Je suis stupéfait par la nature des informations publiées sur les intranets : si les procédures et autres infos RH sont un grand classique, comment se fait-il qu’il y ait si peu de contenus publiés par le marketing : qui n’est pas intéressé par avoir plus d’information sur le marché, les concurrents et les clients ?

Concernant les aspects collaboratifs :

  • Annuaire, web mail, base documentaire et agenda partagé restent les fonctionnalités les plus populaires, avec néanmoins une belle progression des wikis et blogs internes (+10%) et des beaux projets en perspectives (implémentation prochaine d’espaces de travail collaboratif et systèmes d’innovation participative à 14 et 12 %) ;

    Classement des fonctionnalités présentes sur les intranets
    Classement des fonctionnalités présentes sur les intranets
  • 2/3 des intranets proposent des espaces projets et des groupes de travail, à la demande de communautés internes autour d’une problématique spécifique (60%) ;
  • Ces espaces collaboratifs ne sont malheureusement utilisés que ponctuellement (53%).

Concernant les RSE, la situation est plus préoccupante :

  • Moins d’1/3 des intranets proposent des fiches collaborateurs enrichies ;
  • La fonctionnalité le plus populaire est l’alerte par email (le tueur de productivité !) ;
  • Le partage de diaporama est encore minoritaire (18%), mais les vidéos sont populaires (41%) ;
  • La gouvernance s’intensifie avec des chartes (27%) et des règles et procédures pour la création de communautés internes (26%) ;
  • Plus de la moitié des entreprises ont recours à un community manager interne, avec une augmentation de 10% à prévoir pour l’année prochaine.

Concernant la culture numérique :

  • Les sponsors les plus fréquents d’un projet lié au numérique sont les DirCom, DSI et DG ;
  • Les projets sont généralement bien cadrés par une étude des besoins (66%)  et un cahier des charges (63%) ;
  • La fréquentation via des terminaux mobiles est en forte progression (38% pour les tablettes et 29% pour les smartphones) ;
  • De nombreuses tâches sont exécutées à distance (intégration de contenu à 57%, participation à un espace collaboratif à 54%, tâches administratives à 53%…).

Chaque année, l’observatoire publie également une matrice des socio-types pour décrire la répartition des entreprises en fonction de leur niveau de maturité (richesse fonctionnelle, gouvernance…). Nous constatons cette année une régression des profils consciencieux, concepteurs et conservateurs, ainsi qu’une progression des bâtisseurs et avant-gardistes.

Répartition des socio-types d'entreprises
Répartition des socio-types d’entreprises

L’étude est conclue par le constat d’une progression sur les cinq axes suivants :

  • Technologique, avec des arbitrages plus pointus et une migration vers le cloud (qui va grandement simplifier le processus d’unification) ;
  • Processus, avec une amélioration de la gouvernance et un cadrage plus précis ;
  • Management, avec une bonne implication des DG, mais un management intermédiaire encore trop faiblement mobilisé ;
  • Interaction, avec des pratiques qui se développent autour des espaces de travail collaboratifs ;
  • Évaluation, avec l’analyse de la fréquentation et des indicateurs de performance qui commencent à voir le jour.

Je vous invite à télécharger les résultats de l’étude, ou à consulter le compte rendu très complet de Claude Malaison. Vivement la prochaine édition !

3 commentaires pour “Plus de mobilité et de collaboration pour les intranets en 2014”

  1. Posté par call center Madagascar a dit : le

    L’intranet s’intègre lentement mais sûrement dans le quotidien de l’entreprise actuelle. 64%, c’est déjà un chiffre non négligeable qui montre la nouvelle tendance à adopter par les dirigeants.

  2. Posté par Simon a dit : le

    L’intranet évolue. C’est un outil complet utilisé pour le travail d’équipe et pour la motivation. La principale évolution est l’esprit collaboratif. Aujourd’hui, les salariés peuvent avoir un profil et obtenir des informations sur d’autres travailleurs ou collaborateurs, comme sur les réseaux sociaux.

  3. Posté par Pascal a dit : le

    L’intranet est un outil en évolution constante. Il a permis de connecter l’ensemble des postes de travail et de créer un réseau interne au sein des entreprises.