Différents outils pour différents types de relation au sein d’une Entreprise 2.0

Je reviens sur un très bon article publié par Andrew McAfee le mois dernier : How to Hit the Enterprise 2.0 Bullseye.  Il y est question de la nature des relations entre les collaborateurs : non seulement elles ne sont pas les mêmes (plus ou moins fortes) mais en plus elles correspondent à des outils différents.

L’auteur distingue ainsi 4 natures de relation :

  • forte (vos collègues proches, qui font à peu près le même métier ou dans une activité similaire) ;
  • faible (vos collègues plus éloignés, qui font un métier différent) ;
  • potentiel (les collaborateurs appartenant à une filiale opérant sur un domaine d’activité et un marché différent) ;
  • nulle (les collègues dont vous ignorez l’existence voir qui n’ont pas d’accès au réseau de l’entreprise).

Et bien figurez-vous qu’il y a beaucoup plus de relations faibles ou potentielles que de relations fortes. A partir de là, certains outils de l’Entreprise 2.0 fonctionnent mieux que d’autres en fonction du type de relation :

  • les wikis pour les relations fortes (partage de savoir) ;
  • les réseaux sociaux d’entreprise pour les relations faibles (partage d’informations ou de contacts) ;
  • les blogs et fermes de blogs pour les relations potentielles (recherche d’informations ponctuelles) ;
  • les outils de prédiction pour les relations nulles (recherche de tendance).

Vous remarquerez que dans la moitié des cas il n’est pas question de partage explicite (sous la forme de collaboration) mais de partage implicite (je trouve une information intéressante sans trop me soucier de qui l’a rédigé).

Une réflexion intéressante que démystifie le concept utopique de collaboration totale entre tout les employés.

/!\ Article initialement publié sur FredCavazza.net.

Les commentaires sont fermés

Les dernières tendances en matière d’intranet 2.0

J’avais participé en tout début d’année avec Jane McConnell à une présentation des tendances de l’année 2007. Cette mini-conférence avait été l’occasion pour Jane de présenter les résultats d’une étude très ambitieuse sur l’implémentation d’outils et pratiques “2.0″ au sein des intranets de grands groupes (oui c’est bien d’Entreprise 2.0 dont nous parlons).

Et bien figurez-vous que c’est Noël avant l’heure puisque Jane vient de publier une nouvelle version de son étude annuelle sur les intranets : The Global Intranet Reports 2007, “Trends” and “Analysis”. Vous y trouverez tout un tas de données et de retours d’expérience sur comment les grandes sociétés ont ou projettent d’implémenter des outils “2.0″ au sein de leur intranet.

Ces deux documents sont bien évidement payants mais l’auteur vous propose de télécharger deux documents gratuits :

On apprend des choses très intéressantes dans ces documents et notamment les enseignements suivants :

  • les employés sont très attachés à l’email (les habitudes ont la vie dur) et il faut redoubler d’efforts pour les habituer à exploiter ces nouveaux outils (blogs, wikis, espaces de travail collaboratifs…) ;
  • Les blogs internes demandent beaucoup plus d’efforts qu’il n’y parait (surtout un effort d’animation) ;
  • Les wikis posent généralement deux problèmes : leur interface qui déroute les néophytes ainsi que leur évolution dans le temps (maintenance des pages et de la pseudo-structure) ;
  • Les outils “2.0″ ont tendance à cannibaliser le reste du contenu des intranets.

Comme je sais que vous aimez bien les schémas, voici un petit graphique de répartition des initiatives par type d’outils (Intranet 2.0 Landscape) :

Intrnet2.0_Landscape.jpg

En tout ca une très belle étude pour alimenter votre réflexion.

Tant que j’y suis, je vous recommande la lecture de ces deux articles connexes :

EnterpriseCollaborationMaturityModel.jpg

/!\ Article initialement publié sur FredCavazza.net.

Les commentaires sont fermés